Home » Communiqués de presse, Le fil..., à la une

Communiqués de presse, Le fil..., à la une 20 sept 2011

1.156 demandeurs d’emploi supplémentaires formés grâce au New Deal!

La Formation professionnelle et celle des jeunes en particulier est un enjeu majeur pour Bruxelles. En signant le New Deal avec les partenaires sociaux au printemps dernier, le Gouvernement s’est donc assigné l’objectif de relever le niveau de qualification des demandeurs d’emploi bruxellois.

Un des principes fondamentaux du New Deal, est le développement de l’offre de formation professionnelle par un renforcement des politiques croisées et des contributions de la Région de Bruxelles-Capitale.

Dans ce cadre, le Gouvernement bruxellois lançait le 23 juin dernier un appel à partenariat de 2.650.000  euros pour le développement de l’offre de formation à Bruxelles. Ce jeudi, à l’initiative de Charles Picqué, le Gouvernement bruxellois a décidé d’octroyer 2.120.000 euros à BRUXELLES FORMATION pour l’intensification de son offre sur les 4 axes prioritaires suivants:

1. Le renforcement de la collaboration entre Bruxelles Formation et Actiris au sein du Carrefour-formation-emploi. L’objectif étant de pouvoir offrir une information et un conseil commun et centralisé sur le parcours de formation le plus adapté à chacun, en fonction du projet professionnel et du plan d’action prévu.

2. la création d’un « Tremplin jeunes » : ce nouveau centre de formation proposera des modules de formation spécifiquement orienté vers un public jeune. L’offre nouvelle de formation consistera à la fois : en modules de remédiation/remise à niveau des connaissances de base permettant un accrochage à une formation professionnelle qualifiante, et en modules de formation courts, permettant à ces jeunes demandeurs d’emploi d’acquérir des compétences professionnelles de base pour différents métiers (Horeca, Commerce, Service de proximité). Tous ces métiers étant bien évidemment considérés « en pénurie » en Région bruxelloise.
70.000 heures de formation qualifiante vont ainsi pouvoir être dispensées à plus de     400 stagiaires.

3. Le renforcement et l’intensification de l’offre de formation en langues orientées métiers développée par Bruxelles Formation. Dans le cadre du CPP, une convention signée entre Actiris et Bruxelles Formation en octobre 2010 prévoit une augmentation de l’offre de formation en langues de 700 places/an. A ce jour, 485 demandeurs d’emploi envoyés par Actiris sont inscrits en formation langues. Dans le cadre des moyens « New Deal », l’offre de formation en langues devrait pouvoir encore être augmentée de près de 500 places/an. Pour rappel Bruxelles Formation accueille déjà annuellement près de 1.500 demandeurs d’emploi pour ses formations « langues ciblées métier ». Formations, pour rappel, indispensables, dans une ville aussi « internationale » que Bruxelles.

4. La construction durable : renforcer le développement de l’offre de formation en construction permettant d’intégrer l’aspect “durable” dans les formations actuelles ainsi que le développement d’une offre dans le domaine de l’éco-construction (isolation, certification PEB, installateur de panneaux solaires). Plus de 180 demandeurs d’emploi bénéficieront dans un premier temps de cet offre.

Plus de 1.156 demandeurs d’emploi par an pourront ainsi bénéficier de cette offre de formation complémentaire organisée dans le cadre du New Deal.

Pour Charles Picqué : « Un jeune Bruxellois sur six a quitté l’école prématurément. Plus d’un jeune chômeur bruxellois sur trois n’a pas terminé sa 3ème secondaire. Le problème de Bruxelles ne se situe nullement dans la faiblesse de son moteur économique, mais bien dans un déficit interne des qualifications . Les montants octroyés à Bruxelles Formation  serviront  à développer des filières de formations utiles parce que répondant précisément aux demandes des employeurs qui participent activement au New Deal. »

Le New Deal c’est: permettre aux jeunes sans qualifications, via l’offre de nouvelles formations professionnelles, d’atteindre les emplois disponibles sur le marché bruxellois”. Grâce au soutien  accordé par le Ministre Président avec le New Deal, nous avons abouti à plus de 4.000.000 d’Euros supplémentaires alloués à la Formation professionnelle”, conclut Emir Kir, Ministre en charge de la Formation professionnelle à la Cocof. Le Gouvernement a marqué son accord sur la dimension pluriannuelle de cet appel à partenariat.  Ce qui signifie que nous pourrons intensifier cette offre d’année en année ».