Home » Le fil..., à la une

Le fil..., à la une 25 nov 2011

Première concrétisation du New Deal : Charles Picqué et Emir Kir ont inauguré le nouveau bâtiment de Bruxelles Formation

Première concrétisation du New Deal : Charles Picqué et Emir Kir ont inauguré le nouveau bâtiment de Bruxelles Formation dédié principalement aux formations en langues ciblées métier.

La Formation professionnelle et celle des jeunes en particulier est un enjeu majeur pour Bruxelles. En signant le New Deal avec les partenaires sociaux au printemps dernier, le Gouvernement s’est donc assigné l’objectif de relever rapidement le niveau de qualification des demandeurs d’emploi bruxellois. Moins de 7 mois après la signature de cet accord, Bruxelles Formation inaugure en plein centre de Bruxelles un nouveau bâtiment qui accueille principalement Bruxelles Formation Langues.  Une première concrétisation du New Deal est ainsi mise en place.

La localisation du bâtiment au 22-25 boulevard Bischoffsheim, soit en plein centre de Bruxelles, est très accessible pour les demandeurs d’emploi,  donne une grande visibilité à l’apprentissage des langues en Région bruxelloise et permet d’accroître encore davantage cette offre de formation en langues ciblées métier.

Grâce à ce nouveau bâtiment et aux infrastructures complémentaires que BRUXELLES FORMATION occupe depuis septembre pour l’éco-construction à Neder-Over-Hembeek, plus de 6.600 m2 de surfaces nouvelles sont dédiées à la formation en 2011.

Pour le Ministre-Président, Charles Picqué : « Je suis heureux de l’ouverture de ce nouveau bâtiment qui abritera notamment l’activité de « Bruxelles Formation Langues » . Comme le rappellent les dernières statistiques linguistiques de l’Observatoire de l’Emploi, près de 90% des offres d’emploi reçues par Actiris requièrent une connaissance des deux langues nationales alors que seuls 8,6% des demandeurs d’emploi inscrits chez Actiris disposent d’une bonne connaissance de l’autre langue nationale.
Il est donc fondamental de favoriser le développement de formations en langues et notamment de formations en langues ciblées métiers. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre du New Deal bruxellois, le Gouvernement bruxellois a décidé de consacrer 2,370 millions d’euros de manière récurrente au développement de l’offre de formation via Bruxelles Formation dont 500.000 € pour le développement de formations en langues orientées métiers. Ceci devrait permettre de former 1.156 demandeurs d’emploi par an.
»

Lire la suite du communiqué