Home » Communiqués de presse, Le fil...

Communiqués de presse, Le fil... 16 déc 2011

Le gouvernement bruxellois consacre 4.250.000 euros à l’amélioration de la sécurité urbaine

1/ 2.500.000 € pour améliorer la sécurité des espaces publics

Sur proposition du Ministre-Président, Charles Picqué, le Gouvernement bruxellois a lancé ce jeudi, un appel à projets aux communes ayant pour objet de contribuer à l’amélioration de la sécurité urbaine. Une enveloppe de deux millions et demi d’euros y sera consacrée.

Ces investissements concerneront l’établissement et l’amélioration des installations d’éclairage public ainsi que l’acquisition, le renouvellement et l’installation de mobilier urbain dans les espaces verts et les voiries. La construction et la rénovation des bâtiments administratifs affectés à la sécurité et à la prévention sont également concernés.

Les projets devront être introduits au plus tard le 13 avril 2012.
Les communes expliciteront de quelle manière ils contribuent à l’amélioration de la sécurité urbaine, en les contextualisant de manière objectivée.

2/  1.750 000 € pour la sécurisation des logements sociaux

Ce programme initié en 2001 permet de faire régresser sensiblement les actes d’incivisme et de vandalisme. Les investissements ainsi réalisés par les différentes sociétés immobilières de service public (SISP) en collaboration avec les communes portent essentiellement sur la sécurisation des accès ainsi que sur l’amélioration de l’éclairage des sites, des abords des logements et des parties communes et hall d’entrées. Depuis 10 ans, ce sont plus de 14.000.000 millions d’euros qui ont été investis par la Région afin d’équiper les logements sociaux de ces dispositifs.

Le Gouvernement bruxellois a décidé d’octroyer, ce jeudi, sur proposition du Ministre-Président, Charles Picqué, un subside de 1.750.000 euros afin de financer les travaux de sécurisation des logements sociaux.

Les investissements portent globalement sur:

- Le placement de caméras de surveillance dans les sas et halls d’entrée des immeubles, de garages-parkings et l’acquisition de moniteurs de vidéo;
- La pose de portes blindées ou à la solidité renforcée ;
- Les accès sécurisés au moyen de système de badges, de parlophonie et de vidéophonie;
- L’ aménagement de locaux pour le personnel de prévention et de sécurité;
- La rénovation de piétonniers;
- Le placement de détecteurs incendie et exutoire de fumée;
- Éclairages des abords et des sites d’ensemble de logements;
- Éclairages de secours dans les parties communes.

Le subside global est réparti entre les différentes communes de la Région sur base de deux clefs de répartition, la première étant celle utilisée pour la dotation générale aux communes et la seconde étant établie selon le nombre de logements  sociaux  situés sur le territoire des communes.

Charles Picqué
: « garantir la sécurité de chacun est une condition sine qua non au vivre ensemble. De telles initiatives, si elles ne règlent pas tous les problèmes d’insécurité, contribuent à l’évidence à les faire régresser ».