Home » Le fil..., à la une

Le fil..., à la une 21 déc 2011

Évolution de l’industrie à Bruxelles de 1997 à 2011: l’Observatoire des activités productives sort son 1er numéro

Comment concilier la production de nouveaux logements indispensables pour répondre au boom démographique et le maintien des activités industrielles? Quelle place réserver aux activités industrielles et d’entreposage à Bruxelles ?

Le débat aujourd’hui est parfois vif entre les défenseurs de ces secteurs et ceux qui considèrent que la ville doit évoluer et que ces activités trouvent normalement de meilleures conditions de développement en dehors du milieu urbain.
Mais il n’existait pas de données générales sur cette réalité…

C’est pourquoi à la demande de Charles Picqué, un premier numéro de l’Observatoire des activités productives a été réalisé afin d’analyser l’évolution des activités productives et d’entreposage à Bruxelles de 1997 à 2011.
Il donne des informations précises sur le nombre de bâtiments hébergeant des activités de production et d’entreposage, leur localisation, leur secteurs d’activité ainsi que leur vacance.

Charles Picqué : « La Région connaît un essor démographique sans précédent, c’est pourquoi j’ai décidé de procéder à une modification partielle du PRAS, appelée « PRAS démographique ».  Il s’agira d’autoriser le logement dans certaines zones d’intérêt régional dont les prescriptions ne le prévoient actuellement pas.  L’objectif n’est donc pas d’éliminer toute activité économique, mais au contraire de créer des quartiers mixtes, avec des activités économiques compatibles avec le logement, dans des zones actuellement désertées par les entreprises et qui comprennent des chancres et des terrains et bâtiments abandonnés. Cette étude vient donc à point nommé pour analyser la situation des activités productives. »

Après l’Observatoire des commerces, des bureaux et des logements, ce nouvel Observatoire vient s’ajouter à la liste des outils indispensables pour suivre les évolutions de la réalité bruxelloise et apporter les réponses les mieux adaptées en matière d’aménagement du territoire.

Le Ministre-Président, Charles Picqué a présenté ce matin à la presse les principaux constats de cette étude repris dans le dossier de presse ci-dessous.

Lire le dossier de presse

Persdossier lezen

Reportage Télé Bruxelles