Home » Actualité, Le fil..., à la une

Actualité, Le fil..., à la une 2 mai 2012

Discours du 1er mai

Cette année, c’est au Théâtre Varia que s’est tenu le meeting du 1er mai des socialistes bruxellois. Militants et mandataires PS sont venus en  nombre écouter les discours de Laurette Onkelinx, Charles Picqué, Rudy Vervoort et Philippe Van Muylder.

Austérité, rigueur, spéculation et capitalisme à outrance ont été au centre du discours de Charles Picqué.

Extrait du discours de Charles Picqué

L’imposture de notre temps dominé par l’appât du gain spéculatif sans limite est d’évoquer à tout bout de champs les droits de l’homme, les libertés alors qu’on a confisqué aux peuples et à ses élus le pouvoir de décider.

Bref, quand les marchés sont libres, les populations ne le sont plus ! Mais tout ça n’est pas arrivé par hasard, ni sous l’influence unique des acteurs de la finance mondiale.

C’est aussi arrivé parce que certains politiques se sont laissés séduire par l’idée saugrenue que l’économie (sous le contrôle de je ne sais quelle divinité obscure et invisible) pourrait  s’autoréguler sans l’intervention de la puissance publique.”

Le discours de Charles Picqué