Home » Communiqués de presse, Le fil..., à la une

Communiqués de presse, Le fil..., à la une 21 sept 2012

Le Gouvernement de la Région bruxelloise augmente le budget alloué au dispositif d’accrochage scolaire

Ce jeudi, à l’initiative du Ministre-Président Charles Picqué, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé d’octroyer 1.622.964 euros aux communes dans le cadre du dispositif d’accrochage scolaire pour l’année scolaire 2012-2013.

L’enseignement et la formation sont des enjeux capitaux pour l’avenir des jeunes Bruxellois. Or, le taux de réussite scolaire à Bruxelles est insuffisant (20% des jeunes bruxellois quittent l’école sans diplôme de l’enseignement secondaire supérieur). L’échec et le retard scolaire sont souvent associés au décrochage scolaire.

Pour Charles Picqué: “La Région de Bruxelles-Capitale a compris depuis longtemps l’importance de lutter contre le décrochage scolaire pour permettre de remotiver les jeunes, de les réinsérer dans la réalité de notre société et de permettre à l’ascenseur social de fonctionner”.

C’est pourquoi, en 2000, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, a mis sur pied le « Dispositif d’Accrochage Scolaire ». Ce dispositif vise à lutter contre les phénomènes de décrochage scolaire et de violence à l’école tant dans l’enseignement fondamental que dans le secondaire, tous réseaux et rôles linguistiques confondus.

En 2011, 338 projets ont été retenus pour un montant global de 1.553.090 euros. Pour l’année scolaire 2012-2013, le Gouvernement bruxellois a décidé d’augmenter le budget alloué à ce dispositif au vu de son succès grandissant et de porter le nombre de projet à 352. Ceux-ci se répartissent sur l’ensemble des 19 communes et concernent l’ensemble des réseaux de l’enseignement francophone et néerlandophone.

Le Dispositif d’accrochage scolaire permet de financer des ateliers de remédiation, des activités tel que des ateliers « cirque » ou encore des associations qui travaillent avec les jeunes en décrochage  en leur permettant de vivre une “année citoyenne” en vue de construire un projet personnel.

Le programme DAS a connu une évolution et un succès spectaculaire depuis le début de son existence :
•    2000-2001 : 44 projets retenus pour un budget de 170.000 euros
•    2012-2013 : 352 projets retenus pour un montant de 1.622.964 euros. Soit une augmentation de plus de 900% !

Ce programme concerne aujourd’hui plus de 24.000 élèves.