Home » Le fil..., à la une

Le fil..., à la une 26 nov 2012

Une coopération inter-régionale en Aménagement du Territoire

C’est une grande première en aménagement du territoire et le symbole d’une dynamique nouvelle où les trois Régions qui constituent le pays choisissent la concertation et l’échange.

Ce lundi, les ministres chargés de l’Aménagement du Territoire; Charles Picqué  en Région Bruxelloise, Philippe Muyters en Flandre et Philippe Henry en Wallonie ont officiellement lancé un « Forum d’information en aménagement du Territoire ».

Ce Forum est un espace de travail qui se réunira de façon régulière pour permettre un échange permanent d’informations sur les questions d’Aménagement du Territoire intéressant plus d’une Région.  Il devra faciliter la concertation sur les projets pouvant avoir des répercussions au-delà des frontières régionales, permettre que chaque Région soit consultée sur les documents de planification en aménagement du territoire des autres Régions, proposer le financement conjoint d’études permettant de disposer des données pour mener des actions communes.

Le Forum est né d’un double constat. Celui, d’abord, que la politique d’Aménagement du Territoire ne peut se concevoir en vase clos et qu’une certaine continuité des politiques au-delà des frontières régionales est une nécessité. Celui, ensuite, que les trois ministres chargés de l’Aménagement du Territoire partagent une vision basée sur des principes communs : assurer une densification harmonieuse des lieux de vie, couplée à une mixité de fonctions ; favoriser un développement économique inclusif ; permettre le développement d’une mobilité efficace et lutter contre les gaz à effets de serre.

Pour le Ministre-Président Charles Picqué : « la coopération est une nécessité évidente puisque Bruxelles est au centre d’une aire métropolitaine caractérisée par des inter-relations très fortes. Une meilleure coopération entre les Régions pourrait apporter des plus-values réciproques en matière d’aménagement du territoire, avec des impacts importants en termes d’emplois, de mobilité et de qualité environnementale. Les questions de densification par le logement, et de développement de pôles d’activités sont centrales et méritent d’autant plus d’attention que le phénomène de la métropolisation se renforce et se conjugue avec une forte croissance démographique. »

Lire le communiqué

Persbericht lezen