Home » Communiqués de presse, Le fil..., à la une

Communiqués de presse, Le fil..., à la une 18 fév 2013

Emploi: Mise en place du nouveau Centre de Référence pour les métiers de la ville et de la fonction publique

Charles Picqué, Ministre-Président, Benoît Cerexhe, Ministre de l’Economie et de l’Emploi et Bruno De Lille, Secrétaire d’Etat à la Fonction Publique ont officialisé ce 18 février 2013 la mise en place
du nouveau Centre de Référence dédié aux métiers de la Ville et de la fonction publique.

Il existe actuellement 5 Centres de Référence à Bruxelles dans des secteurs porteurs en matière de mise à l’emploi de Bruxellois: les fabrications métalliques et l’industrie technologique, les technologies de l’information et de la communication, la construction, le transport et la logistique et enfin l’Horeca.

Ces centres apportent des solutions concrètes et efficaces en terme de sensibilisation et de promotion des métiers, en terme de veille, d’organisation de formations, de mise à disposition d’infrastructure de pointe mais aussi de screening. Fruits d’un partenariat public-privé, ces centres regroupent en leur sein tous les acteurs compétents pour l’emploi et la formation professionnelle dans un secteur donné. Ils sont un outil précieux pour résoudre le problème d’inadéquation entre les offres et les demandes d’emploi et celui de l’enracinement des Bruxellois peu qualifiés dans le chômage.

En supplément de ces 5 centres, l’accord de Gouvernement prévoyait la mise sur pied d’un 6ème Centre de Réference, celui orienté vers « les métiers de la ville et de la fonction publique ». Ce nouveau CDR vise à répondre à des problématiques spécifiques liées au développement social-urbain. Celui-ci est le résultat d’un partenariat avec Actiris, Bruxelles-Formation, le VDAB, le MRBC, l’IBGE, l’AVCB, la CSC Services publics, le CGSP et le SFLP.

L’objectif est triple :

  • favoriser le placement et la mise à l’emploi de chercheurs d’emploi;
  • renforcer, qualitativement et quantitativement, l’action des opérateurs, notamment au niveau linguistique ;
  • développer l’expertise technico-pédagogique nécessaire à l’adaptation des programmes de formation aux métiers de la ville et de la fonction publique et assurer la mise à disposition de ces programmes aux écoles et aux opérateurs de formation…

Pour le Ministre-président Charles Picqué : « Aujourd’hui, Bruxelles dispose d’un vivier important de résidents prêt à entrer sur le marché du travail mais la plupart de nos demandeurs d’emploi souffrent d’infraqualification. Les aider à trouver un travail passe donc par la formation. C’est pourquoi d’importants moyens budgétaires sont mobilisés depuis 2011 dans le cadre du New deal pour le développement de l’offre de formation. La fonction publique fait partie des cinq domaines essentiels identifiés par le New Deal pour lesquels le Gouvernement et les partenaires sociaux s’engagent à travailler de concert pour favoriser la mise à l’emploi des Bruxellois. Rien qu’au niveau local, l’ensemble des communes et CPAS bruxellois regroupent plus de 27.000 travailleurs, c’est dire le potentiel d’emplois que cela représente pour les Bruxellois! »

Lire le communiqué

Persbericht lezen