Home » !!, Actualité, Le fil..., à la une

!!, Actualité, Le fil..., à la une 22 mai 2013

Une nouvelle étape vers la renaissance de l’Aegidium

Quel plaisir de voir aboutir de longues années de recherches d’un investisseur susceptible de redonner vie à l’Aegidium, sur le Parvis de Saint-Gilles !

La mise en commun des efforts de la commune de Saint-Gilles, de l’Association des Œuvres Paroissiales de Saint-Gilles (propriétaire des lieux), de la Région de Bruxelles-Capitale ou encore de l’ASBL Prométhéa se concrétise aujourd’hui par l’arrivée de l’investisseur, Edificio, que je félicite pour cette acquisition.

Insoupçonnable de l’extérieur, le complexe de l’Ægidium renferme en effet un véritable bijou architectural, Art Nouveau et Art Déco, 4700 m², une capacité d’accueil de 2000 personnes ! l’Ægidium est à l’origine l’ancien complexe de fêtes « Diamant Palace » construit vers 1905. Devenu le « Cercle catholique » puis le « Cinéma des familles », l’espace sert ensuite de salle paroissiale, et est à ce moment là baptisé « Ægidium ». Le bâtiment est classé depuis 2006.

Le chemin est encore long mais je me réjouis de cette étape franchie aujourd’hui, qui nous laisse entrevoir la réouverture du complexe, fermé depuis 1985 au public, et sa réhabilitation en lieu dédié à la culture et à l’événementiel.

L’internationalisation de plus en plus marquée de la Région bruxelloise induit une demande accrue pour ce type d’équipement. Bruxelles est classée 1ère ville de congrès d’Europe, deuxième du monde. Les salles de réunion, d’événements, de rencontres de haut niveau sont plus que prisées et malheureusement trop rares dans notre capitale. L’Aegidium est idéalement situé, à un jet de pierre de la gare du Midi qui abrite tous les terminaux internationaux, à proximité du quartier Louise et du quartier des Marolles. La zone est de plus très bien desservie en transports en commun.

L’Aegidium s’intégrera dans la vie du Parvis de Saint-Gilles : activités avec les habitants, synergies avec les lieux culturels comme la Maison du Peuple ou le Centre Culturel Jacques Franck. La dimension locale d’un tel lieu est pour nous essentielle.

Ces dernières années, de nombreuses actions ont été menées pour donner un nouvel élan au quartier du Parvis. Nous avons notamment travaillé sur le réaménagement des espaces publics, l’amélioration de la qualité du bâti ou encore la création de nouvelles activités culturelles et récréatives.

On constate un regain d’intérêt du secteur privé pour le quartier, qui se traduit par la création de nouveaux commerces de qualité et la rénovation d’immeubles.

D’importants projets sont prévus ou en cours comme le réaménagement complet de la place Marie Janson jouxtant le Parvis et la création d’un parking souterrain. La Région bruxelloise, avec le soutien de Beliris, travaille actuellement au projet d’un centre de l’art nouveau sur la Place Janson. Un projet d’envergure, qui ne fera que renforcer l’ensemble. Nous travaillons actuellement également sur la mise en piétonnier de la place.

Le Parvis est un quartier qui bouge et la réhabilitation de l’Aegidium contribuera profondément à son essor, ce dont je ne peux que me féliciter.