Home » Actualité, Le fil..., à la une

Actualité, Le fil..., à la une 15 déc 2009

2.331.000 euros pour la restauration du Familistère des usines Godin à Bruxelles

090112-godin_0692Le Familistère abritera à nouveau du logement social
Sur proposition du Ministre-Président Charles Picqué, la Région bruxelloise a décidé  d’octroyer  2.331.000 euros au CPAS de la Ville de Bruxelles pour rénover le  Familistère des anciennes usines Godin à Laeken .

Cette  rénovation créera 58 logements sociaux, ce qui permettra de rendre ses fonctions originelles au Familistère, conçu en 1880 comme logement pour les ouvriers des usines Godin.

Le site des Usines Godin, Quai des Usines 156-158, est une des plus anciennes implantations industrielles en Région bruxelloise (1858 ), exemplative d’une industrie de fabrication mécanique très importante à Bruxelles à cette époque. Avec la région de Couvin et de Guise, Bruxelles fut en effet l’un des trois foyers de production nord européens de la poêlerie
Le site GODIN est aussi une expression privilégiée de la conjonction de courants philosophiques, économiques, sociaux, politiques, architecturaux et urbanistiques tout à fait uniques en Belgique et même en Europe.
Le Français Jean-Baptiste Godin (1817-1888), pénétré des idées socialistes en vogue vers 1848, souhaite créer une alternative à la société industrielle en plein développement  en offrant à son personnel les « équivalents de la richesse » . Outre la mise en place  d’un système de participation aux bénéfices de l’entreprise, il fait construire à côté de son usine un Familistère ( inspiré du phalanstère du socialiste utopique Charles Fourier ). Il s’agit d’une série de bâtiments d’habitation destinés à loger confortablement les ouvriers et leurs familles. Godin crée tout un univers autour de son usine, en développant également un réseau complet de caisses mutuelles,  en construisant une école obligatoire et gratuite, en favorisant les loisirs et l’instruction, etc…
Après le déclin des Usines Godin dans les années 60, le Familistère fut en partie reconverti en “hôtel d’entreprises” mais sans succès.
Élément le plus représentatif du complexe industriel, le Familistère a fait l’objet d’un classement en 1988 et est aujourd’hui la propriété du CPAS de la Ville de Bruxelles.
À l’initiative de Charles Picqué, le Gouvernement vient d’octroyer 2.331.000 euros  (soit 80 % du montant total) pour sa restauration afin d’y créer 58 logements sociaux dans un strict respect du patrimoine.
Pour Charles Picqué, il s’agit d’une remarquable projet de restauration. «  Dès sa création par Godin, le Familistère défiait déjà toutes les idées traditionnelles. Rendre à ce bâtiment ses fonctions originelles ( logement social ) permet de conjuguer sauvegarde d’un patrimoine emblématique d’un idéal social généreux et répondre à un besoin actuel en logements sociaux. »