Home » Le fil..., à la une

Le fil..., à la une 21 avr 2010

La Villa Empain ouverte à nouveau

empainA l’occasion de l’ouverture de la Villa Empain, Charles Picqué, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, en charge du Patrimoine, souligne l’importance de cette restauration exemplaire d’un des plus beaux bâtiments Art Déco de la Région. La restauration est le fruit d’une collaboration publique et privée. Financée à hauteur de 2,5 millions d’euros par la Région, cette restauration contribue à donner une image exceptionnelle du patrimoine bruxellois. La Région a également édité un livre retraçant les étapes de la restauration qui ravira guides et visiteurs bruxellois ou étrangers. La villa Empain sera ouverte aux visiteurs dans le cadre d’exposition et lors des prochaines Journées du patrimoine.

L’aventure de cette renaissance est exemplaire : la restauration et la réaffectation du bâtiment apparaissent comme le fruit d’une réelle collaboration entre pouvoirs publics et partenaires privés. La Région bruxelloise a en effet choisi de soutenir ce très beau projet de restauration et de réaffectation de la villa en la classant en mars 2007, ouvrant ainsi un droit à une aide financière à la mesure de l’intérêt d’un bien dont la qualité est aujourd’hui reconnue mondialement. C’est un peu plus de 2,5 millions d’euros qui ont été investis par la Région en deux ans pour soutenir les propriétaires dans leur démarche. Elle les a également soutenus à travers les conseils et le suivi du chantier par la Direction des Monuments et Sites.

La villa Empain est exemplaire à ce titre puisque c’est le projet proposé par la Fondation Boghossian, une vitrine des arts et savoir-faire orientaux, qui a incité le Gouvernement à classer le bâtiment, jusque là inscrit sur la liste de Sauvegarde. La villa acquiert aujourd’hui une dimension nouvelle, celle de faire découvrir la richesse des cultures de l’Orient. Elle s’inscrit ainsi dans cette caractéristique première de la Région bruxelloise, lieu accueillant et ouvert sur le monde.

L’histoire de cette villa qui nous surprend depuis bientôt 80 ans est dorénavant relatée dans un ouvrage la Villa Empain. Il est édité par la Direction des Monuments et Sites. Il est le troisième volume de la collection « Histoire et Restauration » qui a pour but de faire découvrir et comprendre au public la restauration exemplaire de quelques grands édifices de Bruxelles.

Ce livre rend compte de la complexité architecturale et de la beauté décorative de la villa. A travers des documents d’époque, photographies, plans, et un reportage photographique actuel, c’est toute l’histoire du bâtiment, depuis sa conception jusqu’à ce jour, qui est retracée. A travers le reportage photographique réalisé à la demande de la DMS, le lecteur suit les différentes étapes de la métamorphose de la villa jusqu’à son ouverture aujourd’hui. Cet ouvrage est donc un formidable témoignage, étape par étape, de l’histoire contemporaine d’un bâtiment.

Il retrace également tout le savoir-faire des artisans et des restaurateurs qui, en collaboration avec les architectes et les historiens de l’art, ont travaillé de manière extrêmement méticuleuse à redonner toute sa cohérence et sa beauté à cette architecture.
Charles Picqué : « Le résultat aujourd’hui dévoilé de ces différentes interventions ne fait que me conforter dans la nécessité d’encourager et de permettre le développement de ces métiers du patrimoine dont la spécificité s’est exprimée avec tant de brio sur ce chantier. »

Cette villa, les Bruxellois et tous les amoureux du patrimoine pourront évidemment en profiter, ne serait-ce que parce que c’est un lieu accessible au public à travers les expositions mais aussi car elle sera ouverte aux prochaines Journées du Patrimoine.
Le livre « La Villa Empain » est en vente dans les librairies au prix de 39 euros. Version en français, néerlandais et anglais