Accueil » Qui suis-je?

Qui suis-je?

Mon parcours

Je suis né à Etterbeek le 1er novembre 1948. “Belette courtoise” pour les scouts, je suis délégué de classe au collège Saint-Michel, puis Président des étudiants de la faculté de Sciences économiques à l’UCL. La politique est donc une passion  depuis l’adolescence.
Ma carrière politique en tant que telle débute à Saint-Gilles. J’y exerce la fonction d’Echevin de l’urbanisme  de 1982 à 1985 avant d’être élu Bourgmestre. Je suis Conseiller provincial (1985-1987), puis Député PS de Bruxelles (1988-1991) avant  de devenir Ministre des Affaires sociales et de la Santé de la Communauté française (1988-1989). De 1989 à1995 j’exerce les fonctions de Ministre de la culture de la Communauté française.
J’ai dirigé la Région de Bruxelles-Capitale en tant que Ministre-Président pendant dix ans (1989-1999).

En 1999, j’entre  au Gouvernement fédéral comme Commissaire du Gouvernement chargé de la Politique des Grandes Villes (1999-2000). De 2000 à 2003, j’occupe le poste de Ministre fédéral de l’économie et de la recherche scientifique, chargé de la Politique des grandes Villes

En  2004, j’entame une nouvelle législature régionale comme Ministre-Président et je suis nommé Ministre d’Etat.

Je suis réélu bourgmestre de Saint-Gilles en 2006 et 2012.

En juin 2009, je suis à nouveau Ministre-Président du Gouvernement bruxellois.

Le 7 mai 2013, je cède ma place de Ministre-Président à Rudi Vervoort. Actuellement, je suis Bourgmestre de Saint-Gilles et Député au Parlement bruxellois.

Mes activités préférées

Concilier beaucoup de travail avec assez de loisirs pour rester équilibré.

Mes principaux centre d’intérêts

Jouer avec mes 2 fils, les fourmis, les châteaux-forts, la lecture (au moins 1h30 par jour), les brocantes, me promener en ville, chiner chez les bouquinistes, aller au foot dans la simplicité de l’ambiance de l’Union Saint Gilloise !

Mon style de musique

Le rock country

Les émissions de télévision que je regarde :

Ushuaïa, Envoyé spécial, Soirées «Thema» sur ARTE

Ma cinémathèque personnelle :

La science fiction (Ridley Scott, Joe Dante, Sam Raimi, Peter Jackson, Paul Verhoeven, John Carpenter, David Cronenberg). Mes personnages préférés sont Predator, Loup Garou et autres personnages venus du fond du cosmos…

Dans ma bibliothèque  :

Les récits historiques et les biographies composent 80% dans ma bibliothèque : les livres d’histoire, notamment sur le Moyen-Age côtoient les ouvrages politiques, les traités d’entomologie ou encore les dictionnaires de cinéma

Mes citations favorites :

«Choisir d’entrer dans la mer par les petits ruisseaux» de St Thomas d’Aquin

«On n’est jamais aussi vainqueur ni aussi vaincu qu’on se l’imagine» de Charles de Montalembert

«Deux excès. Exclure la raison, n’admettre que la raison» de Blaise Pascal

Quelques mots de moi sur moi (en toute modestie)

Je m’emploie à rester lucide sur moi-même et à me convaincre qu’on peut faire progresser la société à une époque où menace la morosité. Et puis garder et cultiver en moi la curiosité amusée de l’enfant sans se prendre la tête.

Evasion…

Cachés sous les combles de sa maison saint-gilloise, ses passions, ses souvenirs, ses collections. Ramenés des brocantes qu’il affectionne particulièrement, une cinquantaine de robots sagement alignés côtoient de vieilles affiches de cinéma (fantastique), les bibliothèques croulent de livres d’histoire, notamment sur le Moyen-Age, époque symbolisée également par la centaine de châteaux-forts que Charles Picqué conserve. Les ouvrages politiques jouxtent les traités d’entomologie, les romans s’empilent sur les dictionnaires de cinéma… Nous sommes donc chez un accumulateur, mais attention, pas un vrai collectionneur. Son plaisir dans la collection, c’est la découverte, l’échange (il vient de donner quatre châteaux à des collectionneurs débutants). Ses “collections” forment aussi autant de prétextes à des rencontres, tout comme les bonnes “bouffes” entre amis, les soirées cinéma fantastique avec les copains…
Seuls quelques privilégiés, notamment ses fils Arnaud et Nicolas, ont le droit de pénétrer dans l’”autre monde de Charles Picqué”.